FAQ

Question : En combien de langues traduisez-vous ?
Réponse : Je traduis uniquement du français vers l’anglais américain, jamais dans le sens inverse. Un traducteur professionnel traduit uniquement vers sa langue maternelle. Il est très rare qu’une personne puisse être aussi à l’aise dans une langue étrangère que dans sa langue maternelle, quel que soit son investissement dans l’étude de la langue étrangère ou la longueur de ses séjours à l’étranger. Même en parlant une langue étrangère couramment, on ne sera pas aussi à l’aise pour rédiger qu’une personne dont c’est la langue maternelle.

Je travaille dans un réseau suffisamment étendu de traducteurs fiables pouvant vous fournir des traductions de qualité dans les autres langues. Si vous avez besoin d’une traduction dans une autre langue, n’hésitez pas à me contacter pour connaître les disponibilités et les délais.

Question : Combien de temps nécessite une traduction ?
Réponse : Le temps requis pour une traduction dépend de la longueur du document, de son degré de technicité et de ma disponibilité. Je suis généralement en mesure de traduire et livrer 3 pleines pages à simple interligne dans un délai de 1 à 2 jours ouvrables. N’hésitez pas à m’envoyer votre document : je vous indiquerai un délai précis de remise de traduction.

En cas d’urgence, merci de m’informer : je ferai tout mon possible pour honorer le délai, sans pour autant perdre de vue la qualité de la traduction.

Question : Combien coûte une traduction ?
Réponse : Je facture à l’heure, le nombre d’heures dépendant de la longueur du document et de son degré de technicité. Un supplément peut être facturé pour urgence ou travail le week-end : dans ce cas, vous en serez informé avant le début du travail de traduction.
Question : Utilisez-vous un logiciel de traduction automatique ?
Réponse : Jamais. Bien que ce type de logiciel ait considérablement évolué pour devenir un outil assez sophistiqué qui permet une compréhension d’ensemble du document, la traduction automatique reste peu appropriée pour effectuer la plupart des traductions.
Question : Je connais quelqu’un qui parle le français. Pourquoi ne pas lui confier la traduction de mon texte ?
Réponse : Maîtriser le vocabulaire spécifique à un secteur d’entreprises dans une langue est assez complexe. Alors imaginez ce que cela peut être en traduction, qui traite le texte en deux langues … Un traducteur professionnel a étudié la terminologie propre au secteur dans lequel il s’est spécialisé et il travaille constamment à la mise à jour de ses connaissances dans ce domaine. Il veille également particulièrement à maintenir son niveau d’acquisition et à perfectionner la maîtrise de ses deux langues de travail (langue source, et langue cible/langue maternelle).

Un traducteur doit aussi être un excellent rédacteur, puisqu’il passe le plus clair de ses journées à écrire et rédiger dans sa langue maternelle. Or, écrire convenablement en quelque langue que ce soit demande des années de pratique.